Elections FFGYM et Lueur d’espoir pour la gymnastique française


Madame, Monsieur,
Tout d’abord, je tenais à vous faire part de tous mes remerciements les plus chaleureux pour votre fidélité et pour votre compréhension suite à la cessation des activités de notre club conformément aux directives gouvernementales. L’effort qui encore une fois vous a été demandé est primordial pour la survie de notre club. J’espère que grâce à cette décision prise par notre club, l’activité gymnique puisse reprendre très prochainement. Les annonces fédérales nous laissent penser que cela se fera rapidement.
Soyons responsables, restons vigilants et protégeons-nous !
Je vous laisse consulter les annonces du président de la FFG sur les élections et la reprise éventuelle de la gymnastique.
Encore merci pour votre soutien !
Très cordialement Francis MONTAGUT
Après l’annonce du résultat, James Blateau est revenu sur sa réélection : « Cette élection intervient dans un contexte sanitaire très particulier et au moment même où le sport français et les clubs de gymnastique en particulier souffrent de la fermeture des lieux de pratique. Les conséquences économiques et sociales de cette situation ont été partagées avec le Président de la République en milieu de semaine dernière et j’ai noté, outre les propositions de soutien financier, deux annonces qui peuvent nous donner de l’espoir. Les dates du 1er et du 18 décembre ont été évoquées par le Président de la République, comme des dates possibles de réouverture des gymnases à la pratique des mineurs. Ceci doit nous donner de l’espoir en l’avenir.» Et le président fédéral de poursuivre : « Dans ce contexte difficile, avec le nouveau comité directeur, nous avons donc choisi d’être offensifs. Suite au plan de soutien Solidarité Gymnastique (mobilisant notamment un million d’euros), nous allons maintenant définir rapidement les mesures principales permettant la relance de l’activité des clubs, la prise de cotisations et de licence, dès janvier 2021. C’est une question de survie. Dans le même temps nous commencerons la mise en œuvre de notre projet quadriennal axé sur la formation des gymnastes, l’éthique et la médiatisation. » Après l’élection, le président a réuni son équipe afin de constituer le bureau exécutif. (Voir site www.ffgym.fr)
De plus, le président BLATEAU nous adressé un communiqué indiquant l’éventualité proche d’une reprise des activités sportives pour les mineurs en décembre (1er ou 18) en fonction de l’évolution de l’épidémie sur notre territoire.
Voir ce communiqué
 » Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Le 26 octobre dernier le CNOSF a adressé une lettre ouverte « SOS : Sport en détresse » au Président de la République, cosignée par la Fédération française de Gymnastique et 94 autres fédérations, pour exprimer le désarroi du mouvement sportif face à l’arrêt des activités sportives dans de nombreux territoires à la suite des mesures gouvernementales de lutte contre l’épidémie de Covid 19.

Le 5 novembre le Président du CNOSF, Denis Masséglia, a ensuite été auditionné par le Sénat afin d’évoquer la situation du sport français.

Dans ce contexte, le Président de la République a rencontré, mardi dernier, les acteurs du monde sportif professionnel et amateur afin de faire le point sur la situation mais aussi de rassurer.

Ainsi, le Président Macron a évoqué plusieurs mesures qui seront mises en place prochainement comme par exemple l’aide financière au sport amateur ou la promotion de la pratique dans nos clubs au travers d’une campagne de communication nationale.
Toutes ces mesures vont bien sûr dans le bon sens mais je crois que l’annonce la plus importante pour nos clubs reste l’éventualité de la reprise des activités sportives pour les mineurs en décembre (1er ou 18) en fonction de l’évolution de l’épidémie sur notre territoire. Il s’agit là d’une réelle lueur d’espoir qui doit nous permettre de mieux envisager l’avenir.

Je sais que chacun d’entre vous va maintenant envisager les modalités d’une reprise effective prochaine avec la volonté de prolonger la saison jusqu’à juillet 2021.

Je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, Monsieur le Président, l’expression de mes meilleures salutations.

James Blateau, Président
Télécharger :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *